DIY – Patchs yeux

patch yeux

Des patchs réutilisables : en voilà une idée zéro déchet qu’elle est bonne !!!

Avec ce DIY trouvé sur le site aroma-zone (lien ci dessous), vous aurez la possibilité de faire votre propre routine bien-être avec des ingrédients simples et une gélification qui sera naturelle grâce à l’agar agar.
Suivez le guide :

patch yeux 1
patch yeux 2

titre MODE OPÉRATOIRE :
1/ Transférez l’hydrolat de camomille, la glycérine, l’extrait de petit houx et la gomme d’agar agar dans un bol.
2/ Faites chauffez l’ensemble jusqu’au frémissement en mélangeant tout au long de la chauffe.
3/ Laissez frémir 20 à 30 secondes puis sortez votre préparation du feu.
4/ Laissez-la légèrement refroidir et ajoutez progressivement le reste des ingrédients en mélangeant entre chaque ajout.
5/ Coulez votre préparation encore liquide dans le moule en forme de cœur sur 1 mm d’épaisseur. Astuce : re-faites refondre votre préparation au moment du coulage.
6/ Laissez refroidir votre préparation au réfrigérateur afin que le gel se forme.
7/ Démoulez vos patchs et découpez-les en deux pour qu’ils puissent prendre position sur les paupières inférieures des yeux.
Conservez vos patchs au réfrigérateur pour un effet encore plus frais lors de l’application.

titre UTILISATION :
“Ces patchs pour le contour des yeux permettent de réduire l’aspect des poches et des cernes pour un regard frais et lumineux. La peau est désaltérée et votre regard retrouve toute sa jeunesse. Déposez les patchs sur les paupières inférieures des yeux, laissez poser 5 à 15 minutes en vous relaxant. Retirez les patchs puis massez doucement pour faire pénétrer l’excédent. Ne pas rincer. Ces patchs sont réutilisables.
PRÉCAUTIONS :
Stockez vos patchs à l’abri de la lumière et de la chaleur et dans un pot hermétique.
* Conservation : bien conservé et fabriqué dans des conditions d’hygiène optimales, votre produit pourra se conserver au moins 3 mois.

LISTE D’ALLERGÈNES :
Benzyl alcohol, Benzyl alcohol (conservateur)

Article original complet paru sur : lien-sources

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *