Les huiles comédogènes

Les huiles comédogènes

Connaitre les huiles comédogènes c’est savoir les utiliser

On vous explique tout (enfin, on essaye 🙂 )

Il existe différents niveaux de comédogénicité qui sont liés à au moins deux facteurs :

✅ la composition et la rapidité de pénétration de l’huile:
Plus une huile est riche en acide oléique, + elle pénètre difficilement donc + elle obstruera les pores de la peau.
✅ la sensibilité de l’huile à l’oxydation:
Une huile facilement oxydable (sensible à la lumière, l’air et la chaleur) est rapidement rance (odeur de vinaigre). Elle sera donc + comédogène, quelque soit son indice de comédogénicité.

Les 5 niveaux de comédogénicité sont les suivants :

> Indice 0 : il s’agit d’huiles qui ne sont pas du tout comédogènes telles que : Argan, Avocat, Babassu, Baobab, Beurre de karité et de mangue, Camélia, Cameline, Chanvre, Figue de barbarie, Jojoba, Noisette, Son de Riz, Tournesol…
(en gras les huiles les + utilisées dans les DIY cosmétiques)

> Indice 1 : elles sont très peu comédogènes : Argousier, Calendula, Carthame, Eglantier, Grenade, Goyave, Inca Inci, Marula, Neem, Nigelle, Pépins de fraise et de framboise, Ricin, Sésame…

> Indice 2 : elles sont peu comédogènes : Abricot, Amande douce, Argousier, Carthame*, Calophylle, Chaulmogra, Kukui, Maracuja, Macadamia, Nigelle, Olive, Onagre*, Tamanu, Soja…

> Indices 3 et 4 : elles sont comédogènes : Beurre de cacao, Bourrache, Chia, Carotte, Coco, Coton, Lin, Maïs, Noyau de Pêche, Palme, Rose Musquée, Cacao…

> Indice 5 : elles sont très comédogènes : Germe de Blé

Cela ne signifie donc pas que vous devez arrêter d’utiliser vos huiles (ou vos crèmes) dont l’indice est >3.
Chaque peau est unique et réagit différemment à un ingrédient.
Mais, dès lors que vous avez la peau grasse et/ou à tendance acnéique, effectivement il faudra éviter ces huiles.

Ainsi, l’utilisation des huiles comédogènes est également à contrôler

Pour les autres types de peau, l’utilisation de ces huiles +/- comédogènes chaque jour peut à terme engendrer des points noirs. Si vous faites bien un gommage par semaine, vous ne devriez avoir aucun souci de comédons.

Les critères de choix d’une huile végétale de qualité
Voici aussi les 5 principaux critères pour choisir une huile végétale de qualité et adaptée à votre peau :

✅ Origine et procédé d’obtention : issue de l’agriculture biologique et de première pression à froid,
✅ Indice de comédogénicité et fraîcheur : temps écoulé entre la collecte des oléagineux et l’extraction de l’huile,
✅ Sa fragilité face à l’oxydation : plus une huile « sent » le rance, plus elle est oxydée et plus elle sera comédogène,
✅ Adaptée à votre type de peau : certaines huiles sont à éviter lorsque l’on a la peau grasse à tendance acnéique.

Extrait d’un article paru sur : Les Happycuriennes

Déposer un commentairelike

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.