Le lierre côté santé

Propriétés médicinales du lierre grimpant
Utilisation interne
En cas de rhume, de bronchite et même de coqueluche, son action permet de dégager les voies respiratoires et apaiser une toux grasse. Il traite aussi l’arthrose et les rhumatismes.

Utilisation externe
Action reconnue contre les affections de la peau, diminution des démangeaisons, des brûlures. Il contribue à la cicatrisation des plaies et possède un effet anticellulite.

Indications thérapeutiques usuelles
Le lierre grimpant est connu pour soigner la toux, mais aussi pour dégager les voies respiratoires ou traiter les inflammations des bronches, lors de maladies telles que la bronchite, le rhume ou la coqueluche. Il est aussi efficace en cas d’arthrose et de rhumatismes.

Autres indications thérapeutiques démontrées
Actions cutanées : pour la cicatrisation, mais aussi les démangeaisons et les brûlures. Il permet, notamment, de soigner les cors au pied.

Article original écrit par Dr Jesus Cardenas – paru sur : lien-sources

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *