Huile essentielle d’arbre à thé

Huile essentielle d'arbre à thé

L’huile essentielle d’arbre à thé, “tea tree”, est d’une puissance étonnante pour de nombreux bobos de la vie!

Regardons un petit peu de quoi il en retourne 🙂
Quand, pour quoi et pour qui cette huile ‘miracle’ est-elle faite?
Quelles sont les synergies et comment les faire?

Alors on se cale confortablement et on dévore l’article!!

Avant tout, nous allons planter le décor en vous disant que l’huile essentielle d’arbre à thé (Tea tree) est d’une part

point anti-infectieuse,
point antibactérienne
point antifongique.
point antivirale
(agit contre la grippe, la dengue, le chikungunya et des maladies éruptives infantiles)

et d’autre part, à large spectre d’action, elle soigne entre autres toutes les infections de la bouche (aphtes, gingivites).
Mais également de la sphère ORL et bronchique (sinusites, angines, rhinites, trachéites, bronchites) et du système digestif (entérites et entérocolites).
Notamment utilisée avec succès pour toutes les infections cutanées, les parasites et champignons (acné, coupures, herpès, psoriasis, zona, verrues, dartres, mycoses cutanées, génitales, les plis de peau et pieds d’athlète, etc.).

Elle exerce de même une action décongestionnante et tonifiante.

Bref, vous l’avez compris, l’huile essentielle d’arbre à thé (Tea tree) est une huile indispensable dans votre maison!

FORMULE CHIMIQUE

Nous allons voir pour commencer la composition de cette huile miracle mais attention, c’est barbare pour un(e) non initié(e) (dont je fais partie!!!).

Composition chimique :
1/Terpinène-4-ol,
2/Gamma-terpinène,
3/Alpha terpinène,
4/Limonène.

Les terpinènes sont trois hydrocarbures isomériques qui sont classés parmi les monoterpènes. Chacun a la même formule chimique et la même structure mais ils diffèrent dans la position d’une double liaison carbone-carbone.

1/ Le Terpinène-4-ol est une molécule de la famille des alcools monoterpéniques que l’on peut retrouver dans de nombreuses sources végétales telles que la coriandre, le citron, l’arbre à thé ou le cumin. Il se présente sous la forme d’un liquide incolore mais doté d’une odeur florale et épicée caractéristique. Le Terpinène-4-ol est fréquemment utilisé dans la fabrication de parfums et en aromathérapie puisque c’est le composant principal de l’huile essentielle de Tea Tree et de Noix de Muscade.

2/ Gamma-terpinène, molécule de la famille moléculaire des hydrocarbures monoterpéniques, retrouvé dans les sources végétales comme l’huile essentielle de tea tree ++, criste marine ++, thym, origans, citron, mandarine, ajowan, basilic de Ceylan. Ses propriétés : Antioxydant, inhibe l’oxydation des LDL et la peroxydation lipidique, réduit la formation de la plaque d’athérome
Hypolipidémiant.

3/Alpha terpinène, molécule de la famille moléculaire des hydrocarbures monoterpéniques (monoterpène), dans les sources végétales d’huile essentielle d’arbre à thé, de thym, de cajeput. Propriétés : Antioxydant, Effet inhibiteur sur l’oxydation du méthane chez certains germes, Améliore la pénétration percutanée de drogues telle que l’indométhacine, Inhibe les pompes d’efflux de Staphylococcus aureus.

Bon, j’avais prévenu…

Je vous renvoie à la source de ces définitions établies par le Docteur Jean-Michel Morel :

Sans être hautement diplômé en médecine, on comprend quand même que notre huile miraculeuse l’est de par sa composition chimique 😉

L’huile essentielle d’arbre à thé, ou huile essentielle de mélaleuca, est obtenue par entraînement à la vapeur de feuilles et d’extrémités de rameaux de l’arbre à thé (Melaleuca alternifolia, plante très différente du théier), ainsi que de Melaleuca linariifolia, de M. dissitiflora ou d’autres espèces du genre Melaleuca, tous originaires d’Australie.

C’est une huile volatile, de couleur jaune pâle, d’odeur balsamique, légèrement épicée, qui renferme plus d’une centaine de substances dont de nombreux mono- et sesquiterpènes. Le composant majoritaire est le terpinène-4-oln qui serait le principal responsable de l’activité antimicrobienne de l’huile.

Commençons tout d’abord par savoir

utilisation_huile

Impact sur les divers troubles infectieux
troubles_infectieux
troubles_infectieux_cutanés

Pour soulager et soigner les mycoses
mycoses

Du côté gynécologie
gynécologie
gynécologie2

Affections buccales
buccale

Divers
divers

Précautions

Même si elle est bien tolérée, il faut de préférence diluer l’huile essentielle d’arbre à thé dans une huile végétale avant de l’appliquer sur la peau.

precautions

intéraction

Ne pas utiliser chez :
point la femme enceinte ou allaitante;
point l’enfant avant 7 ans ou chez les personnes fragiles des reins;
point une personne allergique à l’un des composants (limonène);
point les asthmatiques sans l’avis d’un allergologue;
point le sujet épileptique ou ayant des antécédents de troubles convulsifs.

Utilisée en aromathérapie et massothérapie, notamment dans un but antimicrobien, elle est fréquemment recommandée par les aromathérapeutes en cas de mycose des pieds.

Ses propriétés antiseptiques (antibactérien, antimycosique) lui permettent également d’être un principe actif de nombreuses préparations cosmétiques.

En Australie, cette huile est largement employée par voie locale, le plus souvent sous forme de gels, de crèmes, de lotions, d’onguents, de shampooings, de savons, de dentifrices, de bains de bouches, de désinfectants d’atmosphère (par exemple)8.

Conservation : Garder l’huile essentielle de tea tree à l’abri de la lumière.

Vous utiliserez donc cette huile “miracle” pour tout ce qui concerne

point Les troubles infectieux ORL
point Rhume, Rhinite, Grippe
point Rhinopharyngite, Angine
point Sinusite, Otite
point Pathologies respiratoires productives
point Toux grasse,
point Bronchite
point Les troubles cutanées
point Dermatites bactériennes
point Abcès
point Mycoses
point Herpès
point Zona, varicelle
point Eczéma sur infecté
point Séquelles de radiothérapie

Diverses recettes
(après avoir dilué l’huile essentielle dans une huile végétale telle que de l’amande douce par exemple : voir l’article sur la dilution des huiles essentielles)

Acné
Appliquez par exemple sur les boutons, point par point, 1 goutte d’HE de tea-tree trois fois par jour jusqu’à amélioration.

Brûlure légère, coupure de l’enfant
4 gouttes d’HE de lavande vraie,
2 gouttes d’HE de tea-tree.
Appliquez ce mélange sur les plaies trois fois par jour pendant trois jours. (Ne convient pas aux enfants en dessous de trois ans.)

Ces propriétés, bienfaits et mode d’utilisation sont donnés à titre d’information; ils ne sauraient en aucun cas constituer ni se substituer à une information médicale que seuls peuvent dispenser les professionnels de la santé. Pour tout usage d’huiles essentielles dans un but thérapeutique, veuillez consulter un médecin.

Déposer un commentairelike

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.