Acides cosmétiques

Les acides cosmétiques: AHA

Les acides cosmétiques : quand et comment les utiliser ?
Vous vous êtes probablement demandé pourquoi ce produit sensationnel n’a pas les résultats escomptés sur votre peau.
Nous sommes tous différents et notre peau en est la plus grande preuve. Surtout lorsque l’on parle des effets des acides.
Quel sont les meilleurs acides cosmétiques pour votre peau et comment les utiliser correctement?
Toutes les informations dans le post qui suit.

Ces dernières années, les acides cosmétiques sont devenus l’un des peeling les plus populaires. Pourquoi? Ils pénètrent en profondeur dans la peau et permettent d’obtenir des résultats plus rapides, plus intenses et plus durables. On les trouve sous forme de crème ou de sérum selon leur mode d’application.

Si vous n’avez jamais entendu parler des acides, vous ne savez peut-être pas les bienfaits qu’ils ont pour votre peau. Les acides aide à éliminer les cellules mortes de la peau et à régénérer l’épiderme. Il existe un acide pour chaque type de peau et ses besoins avec une manière de l’appliquer. Pourquoi ? L’application d’un acide qui ne correspond pas à votre peau aura des effets inverses er provoquera dans certains cas une sécheresse cutané ou un excès de sébum. Pour tout savoir sur les acides, c’est ici bas que ça se passe. Nous vous recommandons également de consulter un dermatologue!

acides cosmétiques
acides cosmétiques

Les acides AHA et BHA?

Acides AHA (ALFA–HIDROXI-ÁCIDOS)

Ce sont des acides carboxyliques, dérivés principalement de sucres de fruits. Les principaux sont : les acides lactiques, glycolique, citrique etc. Ils possèdent des propriétés antioxydantes et exfoliantes exceptionnelles et se dissolvent dans l’eau.

Acides BHA (BETA-HIDROXI-ÁCIDOS)

Contrairement aux acides carboxyliques, les BHA ne se dissolvent pas dans l’eau mais dans le gras (liposoluble). Il exfolie de la même manière que le AHA. Moins hydratant il est en revanche anti-inflammatoire.

Types d’acides cosmétiques et leur rôle

Acide glycolique

C’est l’un des acides cosmétiques le plus populaire (AHA) avec la plus petite taille moléculaire. Les résultats de l’acide glycolique dépendront de sa concentration ainsi que du moment d’application. Il a un fort pouvoir exfoliant et élimine les cellules mortes avec succès !

Si la concentration d’acide glycolique est faible, il peut être utilisé à la maison. Le peeling chimique avec AHA est ce qu’il y a de mieux pour décoller les peaux mortes et hydrater la peau. Si le dosage est supérieure à 70 %, le peeling superficiel de la peau doit être réalisé par un médecin.
Avec un tel dosage, souvent entre 20% et 70% selon la sensibilité de la peau, le peeling permet d’éliminer les cellules mortes de la couche cornée, qui sert à protéger la peau en surface. Il faudra préparer la peau en utilisant une crème aux AHA et une crème anti tache afin d’éviter un rebond pigmentaire avant la première séance.

Ce peeling superficiel convient aux peaux grasses à pores dilatés. Il unifie le teint, affine le grain de peau et semble atténuer les rides. La peau ressort tonifiée et les petits boutons disparaissent.

Acide salycilique

Il s’agit d’un acide bêta-hydroxylé (BHA) qui exfolie la peau de la même manière que l’acide glycolique. Seulement, la molécule étant plus large, le BHA serait moins irritant que le AHA. C’est l’ingrédient actif parfait pour traiter et éliminer les boutons, les points noirs et les impuretés. L’acide salicylique aide également à préparer le derme à d’autres traitements plus profonds. Il est recommandé pour les peaux épaisses comme celles des hommes, les peaux grasses et surtout pour les peaux souffrant d’acné ou de rosacée. La seule spécification de ce type d’acide est qu’il faut faire attention si l’on utilise d’autres crèmes sensibilisantes pour la peau.

Acide lactique

Cet acide est produit naturellement par le corps lors d’une activité physique. Moins agressif, l’acide lactique donne d’excellents résultats quant à l’hydratation de la peau en lui apportant douceur et luminosité. Il est parfait pour les peaux sèches et sensibles et pour combattre les premières rides d’expression. Pourquoi ? L’acide lactique a un effet sur la couche la plus profonde du derme, stimulant la synthèse du collagène et de l’élastine.

Acide mandélique

Cet acide est couramment présent dans les compositions des médicaments. On le retrouve dans les amandes amères qui ont une grande action anti-bactérienne. L’acide mandélique, comme les autres AHA, stimule la régénération des cellules en éliminant les cellules mortes de l’épiderme. Il est idéale pour traiter les peaux grasses à tendance acnéique, tant pendant la poussée d’acné qu’après l’apparition des boutons. L’acide régénère la peau et atténue les cicatrices d’acné, traite la rosacée et les infections et inflammations du derme. Il stimule également la production de collagène, floute les ridules et combat le photo-vieillissement. Savez-vous quand le moment est idéal pour l’appliquer ? Après les vacances d’été, lorsque la peau est abîmée par le soleil et a besoin d’une douce récupération.

Acide azélaïque

Il est extrait de céréales telles que le blé et l’orge, agissant comme une protection naturelle pour les plantes. Il est considéré comme l’un des acides les plus puissants et efficaces pour les peaux souffrant d’acné, de rosacée, d’inflammation et d’hyperpigmentation. Cet acide est parfait pour les peaux grasses, avec des taches brunes ou rouges de phototype 4, 5 et 6.

Acide trichloracétique (TCA)

Comme l’acide glycolique, ses effets dépendent du dosage, du moment et de la durée de son application. La différence la plus importante avec les autres acides est qu’il est exclusivement destiné à un usage médical. Ses principes actifs pénètrent si profondément dans la peau qu’il doit être appliqué par un professionnel. Même si l’exfoliation est intense, la peau peut être squameuse pendant plusieurs jours.

Quand et comment utiliser ces acides cosmétiques?

Beaucoup d’entre eux peuvent être combinés, mais si vous utilisez déjà des actifs irritants, évitez d’ajouter des acides par-dessus. Vous pouvez appliquer l’AHA une fois par semaine et les autres acides pendant le reste de la semaine.

Avec un sérum illuminant à la vitamine C, utilisez plutôt l’exfoliant en soirée et l’antioxydant pour le jour combiné avec une crème solaire.

Si votre peau n’est pas habituée, n’utilisez pas de soin au rétinol avec un acide exfoliant. Utilisez le rétinol le matin et appliquez votre AHA le week-end par exemple.

L’acide glycolique AHA ne peut être appliqué qu’une ou deux fois par semaine.
Acide salicylique au quotidien.
Acide mandélique au quotidien.
Il est recommandé de commencer par de l’acide lactique 2 à 3 fois par semaine, puis de l’appliquer quotidiennement.
L’exfoliation et la protection solaire
En exfoliant la peau, vous enlevez une couche de cellules mortes. Vous affinez donc votre peau. L’application d’un exfoliant à base d’acide ne changera rien si vous l’appliquez le soir ou le matin. L’important et de vous protéger du soleil.

D’ailleurs les acides AHA combattent les dégâts causés par le soleil (taches d’hyperpigmentation, teint terne, photo-vieillissement etc.) il serait bête de s’exposer au soleil après en avoir appliqué… Protégez votre visage avec une crème solaire adaptée à votre photo-type.

Limiter l’irritation
Pour éviter les sensations de picotements, de brûlures, de rougeurs nous vous conseillons d’appliquer votre soin à base d’acide sur peau sèche.

Le monde des acides cosmétiques n’est pas aussi compliqué qu’il n’y paraît. Nous vous recommandons toujours de consulter votre dermatologue avant de commencer l’utilisation d’un peeling cosmétique. Nous somme curieux de savoir si vous utilisez des acides pour exfolier votre peau… Dites-nous tout en commentaire !

Article original complet paru sur : lien-sources

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *